Sidebar

Participation de l’IEAQA aux travaux de la Commission Tuniso-Britannique pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique, le 21 juin 2018

Le Ministère de l’Enseignement Supérieur, l’Ambassade Britannique et le British Council ont annoncé la création de la Commission Tuniso-Britannique pour l’Enseignement Supérieur.

La commission, qui est composée d’universitaires Tunisiens et Britanniques, travaillera sur la dynamisation de la coopération entre les deux pays.

La Commission Tuniso-Britannique pour l'Enseignement Supérieur a été créée pour transformer les liens au niveau de l'enseignement supérieur entre la Tunisie et le Royaume-Uni d'ici 2021. Elle répond à une ambition importante des gouvernements Tunisien et Britannique de soutenir un changement radical au niveau de notre coopération dans le domaine de l'enseignement supérieur.

La Commission supervisera et dirigera le travail conjoint pour libérer l'énorme potentiel de collaboration bilatérale et ce dans le but de forger un partenariat profond et durable au bénéfice des deux pays.

Plus particulièrement, les activités prévues dans le cadre de cette commission visent à :

  • Mobilité : augmenter le nombre d'étudiants qui se rendent dans l’un des deux pays pour étudier.
  • Co-construction : améliorer l'accès à l'enseignement et aux qualifications du Royaume-Uni pour les Tunisiens, l'enseignement conjoint et la création de facultés ou instituts Britanniques ou mixtes en Tunisie.
  • Echanges d’enseignants : augmenter les visites d'échanges académiques entre les deux pays.
  • Recherche scientifique : développer la collaboration en matière de recherche scientifique entre les établissements d'enseignement supérieur Tunisiens et Britanniques par la mise en réseau des équipes de recherche sur les thématiques d’intérêt commun.
  • Accréditation et assurance qualité : transfert de savoir-faire en matière d’accréditation des établissements universitaires.   
  • Certification : la coopération en matière d’enseignement de l’anglais et de certification au sein du réseau tunisien des centres  de carrière de certification des compétences (4C).  
  • Produire un rapport final d'ici la fin de 2021 contenant des recommandations pour le renforcement continu de la coopération bilatérale au niveau de l'enseignement supérieur.